film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Toute la mémoire du monde
© Les Films de la Pléiade
1/1
COMMENT VISIONNER CE FILM ?
  • Catalogue des vidéos à la demande

  • Distributeur(s) :

    Les Films de La Pléïade, Agence du court métrage

  • L’Agence du court métrage, association régie par la loi de 1901 et fondée en 1983, est née de la volonté de nombreux professionels (réalisateurs, producteurs, distributeurs, exploitants) de promouvoir et développer la diffusion des films courts.
  • Film appartenant au catalogue national de films documentaires pour les bibliothèques publiques de la Bpi, en prêt et consultation gratuits dans les bibliothèques de ce réseau.
  • Depuis ses origines en 1978, le fonds Images de la culture, géré directement par le CNC depuis 1996, constitue un outil privilégié pour la diffusion de la culture audiovisuelle en France. Le catalogue totalise aujourd’hui plus de 2700 œuvres documentaires.

    + Images de la Culture
  • Ce film est préservé et consultable à la Bibliothèque nationale de France (bibliothèque de recherche, sur accréditation).
    Plus d'informations sur le dépôt légal

Ce film est un hommage à la Bibliothèque Nationale de Paris et surtout à tous les employés qui répertorient, classent et entretiennent tous ces ouvrages et sans qui ce trésor serait inaccessible. Découverte de la Bibliothèque nationale, 58 rue de Richelieu (2e), en suivant le trajet d'un livre depuis le dépôt légal jusqu'à la salle de consultation.
"Parce que leur mémoire est courte, les hommes accumulent d'innombrables pense-bêtes".
Ainsi commence le commentaire dit par Jacques Dumesnil sur une promenade à l'intérieur de la Bibliothèque nationale qui est aussi une réflexion sur le livre.
Après la présentation des différents départements (à une époque où Julien Cain était l'administrateur de la Bibliothèque nationale) et la description du circuit du livre, du dépot légal au lecteur, sont présentés quelques obkets, manuscrits et livres rares et précieux. Musique de Maurice Jarre.
Tous les problèmes actuels de la Bibliothèque nationale y sont déjà fort bien posés. Ce grand classique du court métrage est aussi une formidable leçon de cinéma : le travelling, mode de découverte du monde, y est poussé jusqu'à ses conséquences les plus extrêmes, créant une atmosphère à la fois lyrique et obsessionnelle.
L'exploration systématique du lieu par la caméra et le caractère visionnaire du commentaire donnent à ce film une dimension fantastique qui le démarque du documentaire classique.

Commentaire de Remo Forlani dit par Jacques Dumesnil.

Distinctions