film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
L'Ombre du voisin
© Spirale Production
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Clode Hingant

PRODUCTION / DIFFUSION

Brestel, Spirale Production, Institut culturel de Bretagne, TV Rennes 35, Brestel

PARTICIPATION

CNC, Région Bretagne, SERCAB (Ville de Brest)

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Spirale Production, La Maison du doc

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?
  • Distributeur(s) :

    Spirale Production

  • Vidéothèque permanente, gérée par la Maison du documentaire, accessible sur place ou à distance et réservée exclusivement aux professionnels de l’audiovisuel.
    En savoir plus

Dans les jardins ouvriers de Kervally à Brest, la location d'un lopin de terre est souvent vécue comme un succédané de l'accession à la propriété. C'est pourquoi, dès qu'ils sont installés sur une parcelle, les jardiniers retrouvent les réflexes ataviques de valorisation, d'expansion et de défense de leur territoire... Entouré de voisins parfois hostiles, cerné par une forêt envahissante, traqué par une meute de prédateurs ou poursuivi par des voleurs sans ambition, le nouveau venu (à la recherche de tranquillité et d'économies sur le budget alimentaire) ne se doute pas de ce qui l'attend... Ici, gare à celui qui fait de l'ombre à son voisin.

In the area of Kervally in Brest, renting a patch of land in the labour gardens is often felt as a substitute to home ownership. That's why, since they are set on a plot, gardeners find atavistic reflexes again such as valueing, expanding and protecting their territory. Surrounded by a sometimes hostile neighbourhood, encircled by an overgrown forest, tracked down by a pack of predators, pursued by thieves with no ambition, the new comer (seeking for quietness and savings on food budget) can't guess what to expect... There, the first one to overshadow his neighbour will be for it !

Thématique
Distinctions
  • 2017 : Traces de Vies - Clermont-Ferrand (France) - Sélection "Des seuils, des frontières et des murs"