film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Symphonie en Bidule Majeur
Symphony in Thingummy Major
© Nomades TV
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Joseph Gordillo

IMAGE

Joseph Gordillo

MONTAGE

Lucie Mevel

MUSIQUE ORIGINALE

Pierre Schaeffer, Hervé Birolini

PRODUCTION / DIFFUSION

Nomades TV, Mirabelle TV

PARTICIPATION

Région Grand Est, CNC

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Nomades TV

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

C’est le portrait de Pierre Schaeffer. Le Pape de la musique concrète. Cette forme d’expression musicale est née en 1948, dans un laboratoire d’essai de la Radio Télévision Française à Paris. Pierre Schaeffer, son inventeur, consigne dans un journal de bord, toutes les étapes de ses trouvailles musicales révolutionnaires. La musique concrète consiste à composer à partir de sons enregistrés, empruntés à n’importe quel matériau sonore, qu’il soit bruit ou ambiances de la vie quotidienne. Une écoute obstinée d’un passage de 78 tours rayé d’Edith Piaf lui fait réaliser que l’audition en boucle d’un fragment de réel, provoque un effet stupéfiant. Le "sillon fermé" est inventé. Autrement dit, la boucle et ses dérivés comme le scratch ou le sample. Jacqueline Schaeffer, sa veuve, nous fait revivre cette époque enchantée et créative. La musique concrète s’est depuis discrètement immiscée de tous côtés. Vers l’électroacoustique, tout d’abord. Mais qui la porte encore ? Où s’est elle glissée clandestinement ?

This is a portrait of Pierre Schaeffer. The high priest of musique concrète. This particular form of musical expression was born in 1948, in Paris, in the experimental laboratory of Radio Télévision Francaise. Pierre Schaeffer, its father and midwife, kept a diary recording every step towards the birth and every revolutionary musical discovery made along the way. Musique concrete involves composing with found sounds, borrowed from any source at all, be it “noise” or the general soundscape of everyday life. A damaged 78rpm record by Edith Piaf that played the same passage over and over woke Schaeffer up to the idea that the repetition of sound fragments can have an incredible effect. And so was invented what he called the Locked Groove. Or the loop, as it’s more familiarly known today, along with its offspring scratching and sampling.