film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Laetitia Mikles
© D.R.
1/1

Laetitia Mikles est réalisatrice, scénariste et critique de cinéma.

Après des études de sociologie, elle commence à écrire pour la revue de cinéma Positif tout en tournant ses premiers documentaires.

Elle est lauréate de la résidence d’artistes de la Villa Kujoyama au Japon. À Nara et Kyoto elle réalise le portrait de la réalisatrice Naomi Kawase (Rien ne s’efface - Prix Découverte de la Scam). À Kyoto elle rencontre l'un des rares Noirs japonais (Le japonais n'est pas une langue scientifique - documentaire sonore primé à Longueurs d’Ondes), puis part à Hokkaïdo enquêter sur un mystérieux yakuza (Kijima Stories - Étoile de la Scam).

Ses autres sujets d’intérêt portent sur le silence et le langage : la langue des signes tactile utilisée par des personnes sourdes-aveugles (Touchée), le langage corporel d’une petite fille trisomique (Lucie va à l’école) ou le silence monastique des moines trappistes (De profundis).

Parallèlement à la réalisation de courts métrages de fiction (Le Vice caché des Navajos, Demi-Sang), elle continue de réaliser des portraits d’artistes : le plasticien Laurent Pariente (Le vent souffle là-bas) et le jeune chanteur Abdel Khellil (Que l’amour – Prix du Meilleur Film BAFF, Prix du Jury FIFA ).

Ses films ont été sélectionnés dans des festivals internationaux et européens (La Rochelle Cinema, FID Marseille, Lussas, Stockholm, Rio de Janeiro, Lisbonne, Moscou).

(Source : Laetitia Mikles)

Filmographie complète | Auteur-Réalisateur | Image